DGAC, qu’est-ce que c’est ? Définition, missions et rôle.

DGAC, qu’est-ce que c’est ? Définition, missions et rôle.

La DGAC : Direction Générale de l’Aviation Civile, on vous en parle souvent chez AeroSchool. Pour cause, c’est l’institution qui régit l’aviation civile et le transport aérien en France. Rattachée au Ministère de la Transition écologique et solidaire, c’est une administration de référence qui a autorité dans le secteur aéronautique.

Mais concrètement, à quoi sert-elle ?, quelles sont ses missions et son rôle ? Dans cet article, on a décidé d’éclaircir tout ça.

Le rôle principal de la DGAC : réglementer le secteur aérien

La Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) est responsable de la sécurité et la sûreté du transport aérien. Quotidiennement, cette administration travaille pour trouver des solutions innovantes permettant d’améliorer la qualité et la sureté des vols. Son travail impacte tant les PNC, les pilotes, les passagers que tous les acteurs au sol : que ce soit ceux qui oeuvrent à la construction des engins ou qui assurent leur envol / atterrissage depuis le tarmack, ou encore ceux qui accompagnent les passagers tout au long de leur expérience au sein des aéroports.

Etant rattachée au Ministère de la transition écologique et solidaire, la DGAC comporte également une mission « environnementale ». Ainsi, elle doit placer la logique du développement durable au cœur de son action.

Développement durable, sécurité, sûreté contrôle aérien, régulation économique, soutien à la construction aéronautique, aviation générale, formation aéronautique…, la DGAC intervient à tous les niveaux et auprès de tous les acteurs du secteur aérien.

Les missions de la DGAC

Plus concrètement, l’activité de la DGAC s’articule autour de 7 missions principale :

  • Sécurité et sureté : la DGAC doit veiller au maintien d’un niveau élevé de sécurité et de sureté du transport aérien. Pour cela, elle supervise le travail des industriels, des opérateurs et des personnels navigants, pour garantir la meilleure expérience aux voyageurs.
  • Navigation aérienne : la DGAC permet d’assurer la circulation dans les airs et offrant les services de ses centres de contrôle en route et de ses tours de contrôles aux compagnies aériennes et à l’aviation générale.
  • Régulatrice du transport aérien : très impliquée dans la gestion économique et sociale des différentes parties du secteur aérien (compagnies aériennes, aéroports…), elle est également partenaire des industriels et des exploitants et mène pour l’ensemble de ces acteurs une politique de soutien grâce à des subventions de recherches ou des avances remboursables.
  • International : l’aviation civile évolue dans un environnement international et très concurrentiel, la DGAC contribue à l’élaboration et à la défense des positions françaises ainsi qu’à la promotion du savoir-faire français. Elle développe également des actions de coopération avec des pays souhaitant bénéficier de l’expérience française.
  • Transition écologique : afin de favoriser la bonne entente et cohabitation des aéroports avec les bâtiments avoisinants (immeubles d’habitation, de travail…), la DGAC veille à réduire les nuisances, en particulier sonores et atmosphériques, générées par le transport aérien et entretient le dialogue avec les élus et les représentants des riverains des aéroports.
  • Aviation légère générale et hélicoptère : la DGAC travaille au déploiement de l’aviation légère en veillant à l’amélioration de son niveau de sécurité.
  • Formation : la DGAC agrémente certains établissements de formation aux métiers de l’aérien afin de garantir leur bon niveau.

AeroSchool et la DGAC

AeroSchool est la première école à avoir eu l’agrément DGAC après les centres d’examens nationaux. Cette accréditation de la part de la DGAC garantie le respect de notre engagement pour former nos stagiaires à l’excellence.

Pour en savoir plus sur la DGAC, rendez-vous ici