Le matériel de survie présent à bord de l’avion

Le matériel de survie présent à bord de l’avion

Pour être prêts à agir quelque soit la situation, les PNC doivent s’assurer que le matériel de survie nécessaire est bel et bien présent à bord de l’avion avant le décollage.

Le matériel de survie : à quoi ça sert ?

Comme son nom l’indique, le matériel de survie permet de survivre pendant un certain laps de temps à l’ensemble des personnes présentes à bord d’un avion.

En cas d’atterrissage ou d’amerrissage d’urgence, si vous vous retrouvez dans une région reculée, difficile d’accès pour les secours, vous devez être capable de subvenir aux besoins de vos passagers, de vos équipiers et des vôtres le temps que l’on vienne vous porter secours. De plus, vous devez également être en capacité d’indiquer votre localisation et vous faire repérer par les secours.

Le matériel de survie : qu’est-ce que c’est ?

Parmi les kits de survie présents à bord, on peut en décerner deux types : celui qui permet aux personnes de survivre et celui qui permet de se faire repérer par les secours en appelant à l’aide.

Dans le kit de survie destiné à subvenir aux besoins primaires des personnes à bord, on retrouve :

  • De l’eau
  • Des sacs de couchage et couvertures isothermiques
  • Des combinaisons polaires
  • Un couteau, des ciseaux
  • Une trousse de premiers secours avec compresses, solution désinfectante, pansements…
  • Un dispositif pour faire fondre la neige ainsi qu’une pelle et une scie à neige
  • Un dispositif pour faire du feu : briquet, allumettes…

Pour être localisés par les secours, les kits de survie sont équipés :

  • Une fusée parachute : de forme cylindrique, ce moyen pyrotechnique est le plus puissant qui soit. Projetée à 400 mètres et avec une durée de combustion de 30 secondes, cette fusée délivre une fumée rouge visible dans les 25 km alentour.
  • Des combinés jour / nuit : utilisables de jour comme de nuit, ces combinés permettent d’être visibles à tout instant. La journée, il permet l’envoi d’un fumigène orange. Avec une durée de combustion de 30 secondes, il a une portée de 10 km. La nuit, le combiné envoie un feu de bengale (rouge) combustible en 15 secondes avec une portée de 25 km.
  • Un stylo lance fusée : moins performant que les deux outils mentionnés précédemment, ce « stylo » permet d’envoyer une fumée rouge dans les airs. Avec une combustion de 3 à 5 secondes et une portée de 30 mètres, le stylo de fusée est présent par paire avec 9 fusées de rechange dans les kits de survie des avions.
  • Une balise ADT 06S : utilisable sur terre comme en mer, cette balise permet d’émettre de la lumière et d’envoyer sa géolocalisation. Cela pendant plus de 60 heures.

Toujours être prêt, c’est là le métier de tout PNC pour garantir la sécurité de ses passagers.