Démêlez le vrai du faux sur les idées reçues concernant le métier de PNC

Démêlez le vrai du faux sur les idées reçues concernant le métier de PNC

Hôtesses de l’air, stewards, les idées reçues sur ces deux métiers sont nombreuses. Pour les déconstruire voici une petite sélection des « stéréotypes » les plus récurrents et leur réalité.

Être steward / hôtesse de l’air c’est un peu comme être en vacances toute l’année

Le métier de PNC offre indéniablement la possibilité de voyager à travers le monde et de découvrir des lieux magnifiques. Pour autant, malgré ce que l’on pourrait croire il est assez rare que les escales s’apparentent à de vraies vacances. Bien souvent, les escales ne durent que quelques heures ou bien quelques jours qui offrent le temps de se reposer avant de mieux repartir. Certes, cela offre le temps de visiter certains des grands monuments des villes dans lesquels les PNC peuvent poser leurs valises, mais cela n’est toutefois pas suffisant pour véritablement prendre des airs de vacances.

Le métier de steward / hôtesse de l’air, c’est pas compliqué : il suffit juste de savoir servir le café

A tord, dans les esprits du plus grand nombre, les missions des stewards et hôtesses de l’air sont bien souvent réduites à l’introduction des règles de sécurité et au service des repas et des boissons. Dans la réalité, les missions des PNC sont bien plus complexes.

En premier lieu, les stewards et hôtesses de l’air sont chargés de la sécurité des passagers à bord. Constamment sur le qui-vive, les agents de l’air doivent être prêts à agir en cas d’urgence. Pour cela, ils ont été formés pour maitriser les passagers les plus « fougueux », pour soigner les personnes malades ou même accompagner une femme enceinte dont l’accouchement se déclencherait plus tôt que prévu.

Ensuite, les PNC sont effectivement responsables du confort des passagers lors du vol : accueil, service… Ils doivent s’assurer que les passagers aient tous les éléments nécessaires pour passer un vol agréable.

Dans cette continuité, les PNC sont également en charge de la propreté de l’appareil. A l’issu des vols, ce sont eux qui s’occupent de nettoyer et de s’assurer que l’appareil soit en mesure d’accueillir les prochains voyageurs.

Quand tu es PNC, tu peux faire voyager gratuitement tes proches

Si les PNC voyagent dans le cadre de leur travail, cela ne signifie pas que leur entourage peut profiter de leur statut pour vagabonder. Selon les compagnies, l’ancienneté, les avantages conférés aux PNC varient. Ainsi, si une compagnie peut offrir la possibilité de faire profiter de tarifs préférentiels à sa famille, ce n’est pas le cas dans d’autres.

Les stewards / hôtesses de l’air sont recruté(e)s selon leur apparence physique

Bien que les hôtesses de l’air et les stewards aient une allure soignée, l’apparence physique n’est en aucun cas un critère d’accès au métier. Chacun peut prétendre aux métiers de PNC dans la mesure où sa condition physique lui permet de porter certains poids (comme des chariots de 50kg à pousser sur un engin légèrement en pente) et qu’il/elle respecte les exigences de présentation de sa compagnie (tailleur, maquillage, coiffure).

Pour conclure, bien loin des idées reçues, stewards et hôtesses de l’air sont des métiers ouverts à tous, qui permettent d’allier un poste à responsabilité avec le plaisir de pouvoir découvrir certains lieux très connus du monde entier -dans la mesure du possible.

Vous souhaitez devenir PNC ? Découvrez notre formation CCA  et les 4 bonnes raisons de venir vous former chez nous !

18-03-2019