PNC : le métier aux multiples uniformes

PNC : le métier aux multiples uniformes

Depuis des années, le métier de PNC souffre de préjugés. Pourtant, être hôtesse de l’air ou steward, c’est aussi être infirmier(e), gardien(ne) de la paix ou pompier lorsque la situation le requiert. C’est pourquoi on dit que le métier de PNC : le métier aux multiples uniformes.

Un métier, des idées reçues

Nous l’évoquions dans cet article, les métiers d’hôtesses de l’air et de steward sont depuis toujours sources d’idées reçues. Souvent réduits à la « simple » présentation des règles de sécurité et au service des repas et boissons, le métier de PNC est pourtant bien plus complexe.

S’ils sont effectivement responsables du service et du confort des passagers, les hôtesses de l’air et steward doivent avant toute chose assurer la sécurité et le bon déroulé du vol. Alors, afin de permettre aux passagers de voyager l’esprit léger et de profiter de leur expérience de vol, les hôtesses de l’air et steward reçoivent une formation complète allant de la gestion de la relation client au désarmement d’un individu.

Surprenantes, parfois inattendues, les PNC détiennent des compétences multiples dans des domaines variés. Découvrez-les.

Psychologue, meilleur(e) ami(e), accompagnateur

En contact direct avec les clients, les PNC peuvent parfois en devenir les confidents voir les meilleurs alliés, notamment lorsque ceux-ci sont stressés en avion ou que leur voyage fait suite à un événement malheureux. Hôtesses de l’air et stewards deviennent alors les confidents de ces personnes en souffrance qu’ils accompagnent autant qu’ils le peuvent durant le vol.

Par ailleurs, lorsque des enfants en bas âge voyagent seuls, les PNC enfilent leur casquette d’accompagnateur pour offrir à ces enfants le meilleur voyage possible.

Infirmier, secouriste

Que faire si un passager se blesse lors d’un vol ? Comment réagir face à une personne victime d’une crise d’angoisse, d’une crise cardiaque, d’un AVC ? Et si l’accouchement d’une femme enceinte se déclenche plus tôt que prévu, quels sont les gestes à adopter ? Mieux vaut savoir répondre à ces questions avant d’embarquer pour pouvoir réagir correctement, même à mille pieds au dessus des nuages. Pour cela, les PNC reçoivent lors de leur formation CCA, une formation aux premiers soins, à la RCP, aux injections d’urgence ou encore aux gestes de base pour accompagner une femme enceinte lors d’un accouchement prématuré. Ils se transforment alors en infirmier, aide-soignant ou médecin apprenti pour soigner et aider au mieux les passagers en souffrance. Le tout, sans alarmer les autres passagers.

Gardien de la paix, diplomate

Gérer un conflit, apaiser les tensions, protéger les passagers face à une personne armée…, en cas d’altercations ou de violence, les PNC doivent être en mesure d’agir rapidement pour éviter que les situations ne dégénèrent et/ou que des personnes ne soient blessées. Lors de leur formation les hôtesses de l’air et steward s’entraînent et apprennent à faire preuve de diplomatie face à des personnes aux comportements « dangereux ».

Pompier, combattant du feu

A bord d’un avion, les risques d’incendie ou d’endommagement de l’appareil sont bel et bien présents. Face à de telles catastrophes, les PNC n’ont pas d’autres choix que de faire évacuer en un temps record l’ensemble des personnes présentes à bord. Pour cela, les hôtesses de l’air et steward reçoivent une formation spécifique. Ils sont immergés dans des scénarios catastrophes et apprennent à faire évacuer dans le calme toutes les personnes à bord d’un vol. Même après des années d’expériences, les PNC continuent de s’entraîner à réagir face à de tels événements, ils perçoivent de façon annuelle une formation dédiée afin d’être toujours au courant des dernières réglementations, des dernières fonctionnalités des avions…

Pour mieux comprendre les enjeux et le rôle des PNC, nous vous proposons de découvrir ou re-découvrir cette lettre ouverte rédigée par une hôtesse de l’air.