Témoignage #Cassandre, ancienne stagiaire AeroSchool

Témoignage #Cassandre, ancienne stagiaire AeroSchool

Peux-tu te présenter ?

Cassandre, 20 ans, formation CCA théorique en octobre/novembre 2017 puis CCA pratique passé le 1 février 2018.

Parle-nous de ton expérience chez AeroSchool

AeroSchool a été pour moi l’occasion de belles rencontres humaines à la fois parmi les autres élèves et le corps enseignant. La préparation aux examens a été intensive, mais bonne. Une certaine pression est néanmoins perceptible, souvent rappelée. Dans mon cas, ça ne m’a pas dérangé, mais je comprends que certaines personnes en formation l’aient moins bien vécu. Les formateurs sont globalement très bons et intéressants ! Les journées sont longues, mais cela en vaut forcément la peine.

Qu’est-ce qu’un PNC pour toi ?

C’est avant tout une personne qui aime les gens, qui aime l’humain. J’ai toujours eu comme modèle ma tante, CCP Air France, qui a toujours été travailler avec plaisir. Elle a toujours fait en sorte d’accompagner les clients, de leur faire passer le voyage de leur vie. Être PNC, et être un bon PNC, c’est plus qu’un métier, c’est un mode de vie. Notre métier est tellement à part qu’il est nécessaire de le voir comme une aventure d’une vie. Je pense que c’est avant tout une passion, sinon on ne le fait pas à vie.

Ta vie après AeroSchool, elle ressemble à quoi ?

Avant AeroSchool, j’avais déjà travaillé comme PCB chez Air France pendant 5 mois. J’avais donc la chance d’avoir déjà un pied dans la compagnie que je souhaitais intégrer. Après l’obtention de mon CCA, j’ai postulé à une offre en alternance. Suite aux épreuves et entretiens, j’ai été retenue et j’attends la signature de mon contrat. Je débute comme alternante Air France en octobre avec un contrat d’un an.

Raconte-nous la journée type d’un PNC dans ta compagnie ?

Une journée type ? Il n’y a justement pas de journée type dans la vie d’un PNC. Il a bien des étapes, des choses à faire avant de partir en vol… mais je n’ irai pas dire que j’ai eu une journée type quand j’étais PCB Air France sur long courrier.

Un conseil pour les futurs stagiaires d’AeroSchool ?

Accrochez-vous ! Si vous êtes certains que ce métier est fait pour vous, si vous aimez assez les gens pour en croiser des milliers dans votre vie tout en gardant le sourire, alors foncez ! Ne faites pas ce métier si vous ne pensez qu’au voyage. Oui, un PNC voyage, mais être PNC c’est avant tout un voyage humain qui durera des années. Bonne chance !