Témoignage #Clémence, ancienne stagiaire AeroSchool

Témoignage #Clémence, ancienne stagiaire AeroSchool

Peux tu te présenter ?

Clémence, 28 ans, CCA débuté en janvier 2019 à Bordeaux et obtenu officiellement en mai.

Parle nous de ton expérience chez AeroSchool ?

Je suis arrivée à AeroSchool pour une “reprise d’études”. Diplômée depuis 2015 d’un master en Marketing, revenir sur les bancs de l’école était un vrai challenge. Cependant je pensais qu’avec un solide passif universitaire, je ne pouvais que réussir. Mais quand bien même, la formation CCA est intense et demande beaucoup de rigueur! Ce n’est pas une attestation facile à obtenir et la clé de la réussite est le travail. AeroSchool est excellente dans son domaine, le rythme est incroyable et il faut faire preuve de sérieux tout au long de la formation. Mais les formateurs nous accompagnent et nous soutiennent, ils sont capables de partager leur passion avec beaucoup de dynamisme et à la fin, nous ressortons tous armés pour rentrer dans le monde de l’aviation.

Qu’est-ce qu’un PNC selon toi ?

Un PNC ce n’est pas que sourire et servir des cafés. Un PNC c’est un pompier, cuisinier, policier, barmaid. C’est aussi une nourrice, un psy, un animateur, un commercial, un acteur. En fait, c’est beaucoup de choses, mais c’est surtout une personne passionnée qui est prête à relever tous les challenges au dessus des nuages!

Ta vie après Aeroschool, elle ressemble à quoi ?

J’ai eu la chance de signer un contrat alors que j’étais encore à Paris en train de réaliser ma pratique.

Je suis directement partie à Malte pour rejoindre Hyperion Aviation, compagnie en aviation d’affaires.

J’ai deux casquettes : je travaille au siège dans le département “Flight Opérations” et je vole sur des jets en tant que free-lance. J’ai fait mon premier vol seule, en charter avec 2 passagers à bord seulement 2 mois après ma formation AeroSchool!

Raconte nous la journée type d’un PNC dans ta compagnie

En aviation d’affaires, notre journée type diffère des PNC des compagnies commerciales.

Généralement, on rejoint la ville où est basé l’avion la veille du vol. En amont on aura commandé le catering, fait les achats nécessaires pour l’avion. Pilotes et hôtesses sommes toujours logés au même endroit, ce qui permet de passer du temps tous ensemble. Avant le vol on se rejoint dans le hall de l’hôtel et on part sur l’avion min 2h avant le vol. Une fois arrivée c’est la course pour moi : ranger le catering, préparer la cabine, s’assurer que tout soit propre, décorer la cabine, faire les mise en place. Les passagers arrivent au pied de l’avion en taxi/limousine et je les accueille et les installe. Premier rapide service avant décollage (boisson) puis on décolle. Tout le long du vol je reste à leur disposition : préparer le repas, dresser les tables, service etc. Je reste discrète et en retrait si ils n’ont pas besoin de moi, et doit toujours maintenir mon galley et ma cabine irréprochables. Atterrissage, les passagers quittent l’avion et je dois de nouveau nettoyer la cabine, tout remettre en place, laver la vaisselle, passer l’aspirateur etc. Une fois l’avion prêt, nous restons généralement à l’hôtel avec le capitaine et le first officer, jusqu’au prochain vol. On peut rester une nuit ou 1 semaine ou même 1 mois, selon la demande du client!

Un conseil pour les futurs stagiaires d’Aeroschool ?

Vivez votre passion! Si l’aviation vous fait vibrer, foncez, et donnez vous les moyens. La formation demande beaucoup de rigueur, mais c’est aussi ce que l’on va vous demander plus tard dans votre métier. Affrontez la difficulté avec votre plus beau sourire car ce qui vous attend ensuite est tout simplement..incroyable.