Témoignage #Mathilde, ancienne stagiaire AeroSchool

Témoignage #Mathilde, ancienne stagiaire AeroSchool

Peux tu te présenter ?

Bonjour, je suis Mathilde Lesfritz, j’ai 24 ans et j’ai effectué mon CCA au sein d’AeroSchool. J’ai passé ma théorie du 27 mai 2019 au 24 juin 2019 à Nantes et ma pratique a Nanterre du 07 au 17 Septembre 2019. Je suis officiellement diplômée depuis le 10 Octobre 2019.

Parle nous de ton expérience chez AeroSchool ?

J’ai fait beaucoup de recherche avant de me décider à intégrer cette école, car il y a beaucoup d’organismes qui existent pour passer son CCA.
AeroSchool faisait partie des meilleures, je me suis donc lancée. Et en toute honnêteté je ne regrette absolument pas. Les formateurs sont vraiment géniaux ! La grande majorité d’entres eux sont des PNC encore en activité et ils sont vraiment passionnés par leur métier et nous le transmettent bien ! AeroSchool fait vraiment le maximum pour notre réussite, à travers des QCM quotidien pour la théorie et beaucoup de mise en scène pour la pratique.
Cependant il n’y a pas de secret : il faut vraiment bien travailler ses cours ! C’est une formation très enrichissante et intéressante mais aussi très épuisante, car elle nous demande de fournir beaucoup de travail ! Mais cela en vaut vraiment la peine !

Qu’est-ce qu’un PNC selon toi ?

Selon moi un PNC est une personne à l’écoute de ses passagers, qui fera tout son possible pour que le vol de chacun se déroule dans les meilleures conditions ! Il est aussi là pour assurer la sécurité et la sûreté de tous ! C’est pour cela que depuis mon plus jeune âge je souhaite exercer ce métier !

Ta vie après Aeroschool, elle ressemble à quoi ?

Après ma formation, j’ai d’abord pris quelques jours de vacances ! Oui, mon cerveau avait besoin de se reposer un peu ! Après l’annonce des résultats je me suis vite mise à mes CV et lettres de motivation. J’ai postulé dans différentes compagnies et je suis dans l’attente des retours de certaines.

Un conseil pour les futurs stagiaires d’Aeroschool ?

Mon conseil serait de s’accrocher ! S’accrocher à son rêve de devenir un jour PNC ! Car cette formation va vous faire passer par toutes les émotions : la joie, la peur, la colère de ne pas y arriver, la fatigue… Mais ce n’est que le début d’une nouvelle aventure qui s’annonce ! Et cette aventure en vaut vraiment le coup !