Témoignage #Yannick, ancien stagiaire AeroSchool

Témoignage #Yannick, ancien stagiaire AeroSchool

Peux tu te présenter ?

Yannick, 28 ans. Date d’entrée en 2015 sur Lyon pour la théorie et Nanterre pour la pratique obtenu en 2015 également.

Parle nous de ton expérience chez AeroSchool ?

De très bons souvenirs de partage et d’entraide. L’école prépare très bien à la théorie et à la pratique grâce à la présence de très bons instructeurs qui sont là pour nous.

Qu’est ce qu’un PNC selon toi ?

Un PNC c’est un couteau suisse qui sait dégainer le bon outil au bon moment. Quelqu’un d’humain avant tout, et adaptable.

Ta vie après Aeroschool, elle ressemble à quoi ?

J’ai eu la chance de faire partie des tout premiers alternants en 2016 chez Air France. Puis j’ai continué en CDD en 2017 pour finir avec l’obtention d’un CDI en 2018.

Raconte nous la journée type d’un PNC dans ta compagnie ?

Le premier geste à faire c’est de badger pour confirmer notre présence sur le vol.

Puis viens le briefing avec la rencontre de l’équipage et l’alchimie qui s’en suit.

Passage au hasard, puis direction la navette jusqu’à l’avion. C’est également l’occasion pour les fumeurs de profiter d’une dernière pour la route ?

Prise en considération de l’avion puis accueil des passagers.

Service a bord qui diffère selon la classe où l’on travaille : Business, Premium éco ou économique.

Organisation des tours de garde et poste repos.

Dernier service.

Prise de congés avec les clients.

Débarquement.

Récupération des valises et direction la navette pour se reposer à l’hôtel avec un petit pot d’équipage à l’arrivée.

Un conseil pour les futurs stagiaires d’AeroSchool ?

Il faut se donner les moyens de réussir. La théorie n’est pas facile, c’est beaucoup à absorber en peu de temps, mais le jeu en vaut la chandelle !

C’est maintenant qu’il faut se lancer, beaucoup de compagnies recrutent ce qui n’était pas le cas il y a encore 2 ou 3 ans.