Formation hôtesse de l’air : Comment obtenir son diplôme CCA et devenir hôtesse de l’air ?

Formation hôtesse de l’air : Comment obtenir son diplôme CCA et devenir hôtesse de l’air ?

Formation hôtesse de l’air : Entreprendre une formation pour devenir Hôtesse de l’air.

La formation hôtesse de l’air est organisée en France par des écoles de formation privées car les compagnies aériennes françaises ne forment pas elles-mêmes leur personnel. Par ailleurs en Europe certaines compagnies forment leur Personnel Navigant Commercial (PNC).

Quelques prérequis pour accéder à la formation hôtesse de l’air et passer son CCA :

Pour accéder à la formation d’hôtesse de l’air, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Etre âgée d’au moins 18 ans,
  • Avoir un niveau BAC,
  • Avoir une bonne condition physique
  • Et un bon niveau de natation (savoir nager au moins 50m).

Vous devez également savoir que lorsque vous proposerez votre candidature à une compagnie aérienne vous devrez avoir un bon niveau d’anglais, environ 750 points au test TOEIC.

Si vous n’êtes pas d’origines françaises vous devrez vous munir d’un titre de séjour valable durant la totalité de la formation (4 mois) et votre passeport valide.

La formation hôtesse de l’air est organisée en France par des écoles de formations privées. Il existe 9 écoles proposant cette formation au travers de l’hexagone dont AeroSchool avec 19 centres situés partout en France.

La formation hôtesse de l’air est supervisée en France par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Les écoles de formations au métier d’hôtesse de l’air doivent être agréées en France par la DGAC. Le diplôme est le Cabin Crew Attestation (CCA). Ce diplôme est valable au sein de toute la Communauté Européenne.

Déroulement de la formation hôtesse de l’air

La formation au métier d’hôtesse de l’air est organisée en deux parties :

Formation théorique

Premièrement la formation théorique durant 3 semaines (105h). Elle comprend des cours sur les modules tel que :

  • l’avion,
  • la réglementation,
  • la météo,
  • les facteurs humains,
  • le sauvetage,
  • la communication au sein des équipages,
  • les marchandises dangereuses,
  • la sûreté et le secourisme…

Cette formation d’hôtesse de l’air théorique est intense. Elle est validée lors d’un examen théorique organisée par la DGAC. Soit 4 fois par an lors des examens nationaux proposés en France par la DGAC ou soit sur écran au sein des locaux de la DGAC à Paris.

Formation pratique

Après la formation théorique, l’élève entreprendra la formation pratique durant 1 semaine et demie (35h). Pour accéder à cette seconde partie vous devez impérativement avoir validé la formation théorique.

La partie pratique reprend une majorité de cours théoriques mais avec une mise en situation et manipulation de matériel. Les mises en situation sont organisées afin de mettre la stagiaire dans les conditions qu’elle serait amenée à vivre en tant que membre d’équipage au sein d’une compagnie aérienne. En plus des cours, la stagiaire doit se préparer aux épreuves de la cabine enfumée et cabine feux ainsi que les épreuves de sauvetage en piscine.

À la suite de cette formation d’hôtesse de l’air pratique, la stagiaire devra participer à la journée d’examen organisée au sein d’un Centre d’Examen d’Etat CCA pratique de la DGAC.

Après réussite de l’examen CCA pratique, la DGAC fournira l’attestation de réussite à la future hôtesse de l’air afin qu’elle puisse postuler au sein d’une compagnie aérienne européenne.

Une fois embauchée il est possible que la compagnie aérienne organise des formations complémentaires d’ordre commercial ou liées à la sécurité et/ou sûreté.