Portrait : Babacar, PNC chez Corsair

Portrait : Babacar, PNC chez Corsair

Une journée avec Babacar, ancien stagiaire AeroSchool, devenu PCB (Personnel Complémentaire de Bord) chez Corsair

«  Avoir l’opportunité d’exercer le métier de ses rêves n’est pas donné à tout le monde, je fais donc partie des chanceux ! »

J’ai 24 ans, j’ai intégré la formation d’AeroSchool en novembre 2013 et j’ai obtenu mon CCA en août 2014 à Nanterre.

Parle nous de ton expérience chez Aeroschool

Ça faisait un moment que je n’étais pas allé à l’école, j’ai trouvé les cours assez ludiques. De plus, les locaux sont bien positionnés, c’est un détail qui a son importance car cela nous permet d’être dans des conditions optimales pour apprendre et progresser.

Ce que j’aime le plus chez Aeroschool, c’est d’une part leur rigueur ainsi que leur expertise et d’autre part le fait que les formateurs soient tous issus du milieu de l’aérien.

Un PNC pour toi c’est…

C’est une personne au service du passager, qui doit faire abstraction d’un éventuel problème, pour que le voyage du passager soit le plus agréable possible. Pour moi ce métier est une évidence, je suis passionné par l’aérien depuis mon enfance. J’ai tout donné pour réussir et vivre de ma passion.

Ta vie après Aeroschool, elle ressemble à quoi ?

Après l’obtention de mon CCA, j’ai posé mes valises à Londres durant une année dans le but de perfectionner mon anglais et d’être prêt pour une éventuelle sélection. De retour en France en mars 2016, j’ai échoué lors de ma première sélection en compagnie aérienne.

Loin d’être abattu, j’en ai profité pour travailler mes points faibles, notamment en réintégrant Aeroschool pour le stage spécial « sélection en compagnie ».  Quelques mois après, je décrochais un poste chez Corsair.

Raconte-nous la journée type d’un PNC dans la compagnie Corsair

Elle commence 2 heures avant le décollage au siège de la compagnie où je vais pointer, ensuite je file en salle de briefing pour rencontrer l’équipage.

Le chef de cabine principal nous donne les instructions et nous transmet les informations pratiques (nombre de passagers, personnes à mobilité réduite sur le vol, etc…). Nous prenons ensuite avec l’ensemble de l’équipage la direction de l’avion pour les ultimes préparations…et c’est parti !

Un conseil pour les futurs stagiaires d’Aeroschool ?

Gardez votre personnalité ! Ne lâchez rien, car le route est longue…Mais ça vaut le coup  !